La société existe, les sciences sociales aussi

image
La pensée de Margaret T en quelques citations

« There is no such thing as society. There are individual men and women, and there are families. » Avec « There is no alternative » (« Il n’y a pas d’alternative »), le fameux TINA, c’est sans doute l’une des citations les plus célèbres de Margaret Thatcher. En septembre 1987, dans une interview au magazine Woman’s Own, la chef de gouvernement conservatrice explique ainsi : « Nous sommes arrivés à une époque où trop d’enfants et de gens (…) rejettent leurs problèmes sur la société. Et qui est la société ? La société n’existe pas. Il y a des individus, hommes et femmes, et des familles. » Et elle enfonce le clou :

And no government can do anything except through people, and people must look to themselves first. It’s our duty to look after ourselves and then, also to look after our neighbour. People have got the entitlements too much in mind, without the obligations. There’s no such thing as entitlement, unless someone has first met an obligation.
(Et aucun gouvernement ne peut agir, si ce n’est à travers les gens, et les gens doivent d’abord s’occuper d’eux-mêmes. Il est de notre devoir de nous occuper de nous et ensuite de nous occuper de notre voisin. Les gens ont trop à l’esprit leurs avantages, sans les obligations concomitantes. Un avantage n’existe pas avant que quelqu’un n’ait rempli une obligation.)

La fin de ce passage est contradictoire avec l’idée selon laquelle il n’y aurait pas de société. Pourquoi parler d’obligations s’il n’y a que des individus égoïstes et isolés qui ne pensent pas à leurs voisins ? Parler d’obligations, c’est parler des devoirs des individus les uns envers les autres, et cela suppose l’absence d’égoïsme, ou le moins d’égoïsme possible, dans les relations entre eux. Donc l’existence de liens qui ne se limitent pas à ceux qui existent dans la cellule familiale. Le cas de Joyce Vincent, une Britannique morte à 38 ans en 2003, et retrouvée dans son appartement… en 2006, soit 3 ans après son décès 😨😨😨, montre l’importance des liens entre les individus, familiaux ou pas…


On a beaucoup parlé des propos de Manuel Valls sur les « excuses sociologiques » que les sciences sociales trouveraient aux terroristes. Cela montre que les sciences sociales dérangent. Pas seulement les politiques, mais aussi la police et la magistrature, voire certaines personnalités dans les médias, comme Philippe Val, qui a déclaré la guerre au « sociologisme » dans son dernier livre, auquel le sociologue Bernard Lahire a apporté une reponse argumentée. Quant à Manuel Valls, il en a rajouté une couche lors du diner du CRIF, le 8 mars. Il y a dit : « l’antisionisme, c’est-à-dire tout simplement le synonyme de l’antisémitisme« . Après son amalgame « expliquer, c’est excuser« , voici son amalgame « antisionisme = antisémitisme ». Que Valls adhère à l’idéologie sioniste, c’est son droit. Mais faire implicitement ou explicitement l’amalgame « sionisme = judaïsme », c’est faire le jeu des antisémites. Les amalgames de Valls sont dangereux, dans tous les sens du terme. Et cette vidéo d’Usul sur les sciences sociales, accusées d’excuser les terroristes, est une réponse à cette pensée simpliste à l’anti-intellectualisme à peine déguisé…


Toujours dans la même démarche d’étude sociologique, il y a cette vidéo sur le concept de Génération Y.

Et je recommande cette vidéo sur Frédéric Lordon, qui montre que l’économie ne doit pas être déconnectée des autres sciences sociales  (histoire,  sociologie et philosophie en particulier).


Enfin, il y a cette vidéo sur les rapports entre le travail, le marché,  le capital et les revenus, avec un focus sur les travaux de Bernard Friot.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s