La mode, c’est laid !

image
Beauté volée, beauté mangée...
image
Parce que je le "doigt" bien...

The Neon Demon et L’idéal sont des films très différents dans leur forme. Mais ils traitent le même sujet, l’industrie de la mode et ses défauts :
– sa tendance à imposer au monde ses normes en matière de beauté, et à créer des complexes d’infériorité chez les femmes (y compris les mannequins) ;

– son obsession de la chair fraîche et des lolitas à peine pubères  (et si possible vierges, dans tous les sens du terme) ;

– la violence symbolique et physique que génère ce système où les personnes ne sont que des produits avec une date de péremption.

Voilà deux propositions de cinéma, qu’on est libre d’accepter ou pas. En tout cas, les hommes qui les ont faites (Nicolas Winding Refn pour The Neon Demon et Frédéric Beigbeder pour L’Idéal) ne laissent pas les cinéphiles indifférents. La preuve avec ces critiques de YouTubeurs français, trois pour chaque film.